CTA
Petite police
Polic moyenne
Grande police
English |
Passer à l'anglais
Français
Passer au français
Filtrer par Questions agricoles
Produits de base
Régions
Type de publication
Filtrer par date

Le programme en faveur du secteur caribéen du rhum arrive à échéance

07 juin 2010

En avril 2010, il a été confirmé que la CE clôturerait le programme en faveur du secteur caribéen du rhum en juin 2010, malgré les engagements financiers en suspens au titre des projets convenus. L’association de producteurs de rhum et de spiritueux des Caraïbes (WIRSPA) a demandé à ce que l’on trouve un « mécanisme pour permettre aux fonds de rester disponibles, afin que le programme puisse continuer à œuvrer dans l’objectif pour lequel il a été conçu ». L’on estime qu’entre €8 et €10 millions n’ont pas encore été déboursés.

Cette décision est aggravée par les récents accords commerciaux conclus avec le Pérou et la Colombie, qui réduisent les droits d’importation de l’UE sur le rhum et qui laissent espérer que des concessions similaires seront accordées au titre des accords commerciaux conclus avec les pays d’Amérique centrale. D’après les responsables CE, « l’UE avait déjà prolongé le programme une fois, pour trois années supplémentaires, mais une deuxième prolongation n’est tout simplement pas possible en vertu des règles de l’UE ». Toutefois, il semble qu’une « dispense spéciale accordée par les autorités de l’UE serait justifiée », étant donné la nature novatrice de ce programme et le succès rencontré à ce jour, puisqu’il a permis « d’amorcer la pompe » du processus très difficile d’ajustement de la production et du commerce.

Le succès obtenu par l’industrie caribéenne du rhum, en partie grâce au soutien du programme en faveur du secteur du rhum financé par la CE, est visible dans la croissance des exportations de rhum de la République dominicaine. D’après un entretien mené auprès du directeur exécutif de l’Association dominicaine des producteurs de rhum (ADOPROM), si les exportations de rhum ont généré US$6 millions en revenus pour l’année 2006, en 2008, ce chiffre est passé à US$100 millions, avec des exportations non seulement vers l’Europe mais également vers les États-Unis et le Chili.

Commentaire éditorial

Le programme en faveur du secteur caribéen du rhum est l’un des programmes de restructuration sectorielle les plus complets et les plus ambitieux que la CE ait jamais soutenu dans les ACP, impliquant le repositionnement de tout un secteur au sein du marché mondial du rhum. Les succès obtenus dans le cadre de ce programme pourraient inspirer d’autres processus de restructuration sectorielle des ACP. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne l’engagement actif du secteur privé dans le processus de restructuration : c’est dans ce contexte qu’une dispense exceptionnelle serait judicieuse, en autorisant une reconduction du programme jusqu’à ce que les engagements existants soient déboursés. Cela permettrait à d’autres secteurs d’appliquer à leur tour les modalités de mise en œuvre qui se sont avérées fructueuses dans le cadre du programme en faveur du rhum.

Commenter

Termes et conditions