CTA
Petite police
Polic moyenne
Grande police
English |
Passer à l'anglais
Français
Passer au français
Filtrer par Questions pêche
Régions
Type de publication
Filtrer par date

L’UE reste le marché le plus important pour le poisson

19 novembre 2012

Le Comité des organisations nationales des importateurs et des exportateurs de poissons (AIPCE-CEP) a récemment publié son rapport annuel Finfish, qui présente des données illustrant les principales tendances du marché européen du poisson. Le rapport souligne que, ensemble, les États membres de l’UE27 forment le plus gros marché pour le poisson et les produits de la mer : la consommation de poisson a atteint 13 millions de tonnes l’année dernière, reflétant à la fois la croissance de la population et une augmentation de la consommation par habitant.

La majeure partie du marché est toujours approvisionnée par les importations. Au total, les importations ont augmenté d’environ 500 000 tonnes depuis 2006, pour atteindre un nouveau sommet en 2011 de 9,548 millions de tonnes. Globalement, la dépendance à l’égard des importations a par conséquent augmenté pour atteindre 65 %, le chiffre le plus élevé depuis que l’UE27 a été formée. Toutefois, la dépendance spécifique à l’égard de certaines espèces, tels que le poisson blanc, est en réalité plus importante.

Quelques espèces sont devenues essentielles au marché européen : le poisson blanc sauvage (comme le merlu), les espèces d’eau douce (comme le pangasius), le thon, le saumon, le surimi base, etc. Il existe également certaines formes qui sont des matières premières primordiales, telles que les blocs industriels et le surimi base, pour lesquels la capacité de fabrication de l’UE est limitée. Les importations de ces produits sont par conséquent essentielles.

Le développement à long terme de l’aquaculture aide à garantir une offre importante d’espèces individuelles, créant une plus grande certitude aussi bien au niveau de la quantité que de la qualité des approvisionnements, ce qui constitue un incitant important pour les investissements dans les biens d’équipement et dans le développement du marché.

Certains pays ACP, tels que la Namibie et l’Afrique du Sud, figurent parmi les dix principaux fournisseurs de merlu sur le marché de l’UE. Cependant, globalement, la Chine est devenue le plus gros fournisseur de produits sur le marché de l’UE. Ces importations sont souvent dérivées de matières premières importées par la Chine, où elles subissent une transformation primaire avant d’être réexportées vers l’UE.

Le rapport souligne également le fait que l’UE est le plus grand marché pour le thon. La plupart des produits sont en conserve, avec à peine 4 % des importations de thon vendues en tant que produit frais de qualité. 

Commentaire éditorial

Ce nouveau rapport montre que la principale préoccupation pour les importateurs et transformateurs de l’UE est d’avoir la certitude de la quantité et de la qualité de l’offre de poisson qu’ils vont recevoir. Pour les producteurs ACP, ceci signifie qu’ils devront garantir que leurs produits satisfont aux exigences en matière d’accès au marché de l’UE (notamment les normes SPS et le règlement INN), afin d’assurer un approvisionnement régulier. Étant donné la domination de quelques fournisseurs sur le marché, en particulier la Chine, il est également conseillé aux pays ACP de concentrer leurs efforts sur les marchés de niche – tels que les poissons labélisés  – où ils peuvent promouvoir les qualités intrinsèques et la durabilité environnementale et sociale de leurs produits. Cela implique également d’investir des ressources dans des systèmes de pêcherie durables.

Commenter

Termes et conditions